QUI SOMMES-NOUS ?

Arts Tourisme et Développement (ARTOUDé) est une association d'intérêt général, à but non lucratif, de type loi 1901. Elle veut contribuer au développement durable de sites touristiques dans les pays en développement en initiant des conditions nouvelles dans les domaines éducatif, artistique, culturel et en soutenant le développement économique des populations concernées, dans le respect des règles du développement durable.

ARTOUDé soutient l’équipement numérique des zones rurales, l’approche pédagogique de l’agro écologie et de l’agro foresterie

L'association fut initialement créée au Burkina Faso en 2004 pour mettre en oeuvre les projets du village de Bazoulé. Elle a évolué par la suite sous la forme d'une coopérative (COOPARTOUDé), et a créé une antenne en France en 2010 sous la forme classique d’une association, qui siège 1 rue de Mulhouse à Belfort (90000).

ARTOUDé en France soutient et appuie les objectifs de COOPARTOUDé au Burkina.

NOS OBJECTIFS

ART dans ART oudé, c’est :

  • Promouvoir au Burkina Faso et en Europe la création artistique contemporaine burkinabè en design, théâtre, cinéma, musique, dans et tous les arts plastiques et en faire l’un des outils d’accompagnement d’une forme de développement centré sur la culture.
  • Mobiliser les autorités locales, les communes en particulier, pour favoriser les rencontres nord-sud et sud-sud de la coopération décentralisée dont les actions prennent en compte le volet culturel.

TOURISME dans Ar TOU dé, c’est :

  • Promouvoir le tourisme communautaire au Burkina faso.
  • Favoriser l’information, la communication, la formation et l’accès au numérique, mobiliser prioritairement la jeunesse autour de ces actions, de ces projets culturels et écologiques, et faire comme premier lieu de concrétisation et d’application de ces projets le site touristique communautaire de Bazoulé

DEVELOPPEMENT dans Artou Dé, c’est :

  • Expliquer et appliquer concrètement dans la contexte d’un village sahélien les objectifs du développement durable et les concrétiser par la création au sein d’un complexe scolaire (lycée collège et classes primaires) d’un jardin pédagogique bio en agro foresterie et en faire la promotion en utilisant internet.

REALISATIONS

ARTOUDé a agi dans trois domaines depuis sa création :

  • Touristique, par la création du site touristique communautaire du village de Bazoulé
  • Artistique et culturel en soutenant des artistes musiciens : concerts, albums et promotion/ plasticiens : expos peintres et sculpteur / théâtre – appui formations et promotions
  • Educatif : soutien à l’enseignement non formel (CEBNF) à l’enseignement secondaire (collège, lycée de Bazoulé) et accès au numérique (Centre numérique de Komki) au Burkina et tandems solidaires en France dans les lycées et collèges.

PROJETS 2018

Appui à l’éducation : Le lycée de Bazoulé (commune de Tanghin-Dassouri)

Pour ce projet de long terme, ARTOUDé a été mobilisé pour apporter un appui technique de montage de projets et un appui à la recherche de financements et, en parallèle, pour des conférences internes au lycée Courbet (Tandem solidaire) destinées à sensibiliser élèves et professeurs à la situation d’un établissement secondaire au Burkina.

Un Club Burkina est né au cours de cette période et devrait assurer la pérennité des rapports entre les deux établissements. En 2018 et 2019, grâce aux collectes effectuées grâce à la Patisserie Vergne, à Jean-Charles Ablitzer et Mario Hacquard et leurs concerts d’orgue, à des dons de particuliers, à l’engagement financier de Solidarité Burkina sur une partie de l’électrification, à l’apport d’ordinateurs offerts par le Collège Signoret et transportés par Emmaüs Burkina, l’électrification a été achevée, la salle d’informatique équipée de tables banc en plastique recyclé (sachets noirs/ projet Yamba D) et achevée. Des vitres ont été posées aux portes et fenêtre pour protéger la salle de la poussière.

L’installation en électricité solaire a été supervisée et réalisée par un jeune du village Richard Kaboré.

Autres projets 2018 :

  • Invitation « coup de cœur » au FIMU de Joey le Soldat, Wendtoin Sawadogo
  • Tandems solidaires 2018 / 2019 avec les lycées Courbet et Quelet
  • Concert solidaire Festisol 2018 à la Poudrière (Belfort)
  • Marché de Noël du « Mois givré » avec le sculpteur Xavier SAYAGO

Participation à d’autres actions en 2018 :

  • 35ème anniversaire de la relation de coopération entre le territoire de Belfort et le Burkina Faso
  • Participation au village burkinabè du FIMU, place de la République
  • Centre numérique de Komki-Ipala / Module de développement durable de Bazoulé

NOS RESULTATS 2018

PROJETS EN COURS

Projets 2019 et projets en cours d’élaboration pour 2020

  • Festisol 2019 : ARTOUDé reçoit et présente un spectacle de contes par la troupe ARS ANIMA le vendredi 29 novembre à 20H au Bar Atteint, rue de la Savoureuse à Belfort
  • ARTOUDé reçoit les 25, 26 et 27 novembre 2019 Ange-Sabine Bambara qui a créé à Ouagadougou une association dénommée « Bras solidaires » qui œuvre pour la protection, l’éducation, la formation et la réinsertion d’enfants de la rue vulnérables.
  • Préparation du projet 2020 de festival équestre FIDAE : ARTOUDé est mobilisé pour apporter son aide technique, mettre à disposition son carnet d’adresses et participer à la recherche de fonds. Le Festival, qui devait être renouvelé sur le village de Bazoulé, revient à Ouagadougou - à l’hippodrome - en 2020.
  • ARTOUDé s’implique dans le Festisol 2020 (période du 15 novembre au 1er décembre)

PROJET DE JARDIN PEDAGOGIQUE

Les relations dorénavant établies par ARTOUDé entre le lycée Gustave Courbet de Belfort et le lycée agricole Lucien Quelet de Valdoie avec deux établissements scolaires publics de Bazoulé dans la Commune rurale de Tanghin-Dassouri ont abouti à la préparation d’un projet audacieux de jardin pédagogique Bio en agroforesterie situé sur l’espace vacant situé entre le lycée-collège (700 élèves, 52% de filles) et l’Ecole primaire B (300 élèves). La rencontre entre ARTOUDé et la Fondation de l’Espérance qui apportera un financement important permet d’envisager un grand jardin.

Rencontre décisive en 2019 pour prendre la décision de créer le jardin

Sur le terrain où s’étendra le jardin, Abdarhamane Traoret de COOPARTOUDé, Souleymane TRAORE président d’APAF Burkina , Alassane Traoré , proviseur du lycée et Claver Yameogo d’APAF , le jour de la décision de la création du jardin pédagogique et Pierre Michaillard, président d’ARTOUDé :

En octobre 2019, réunion consacrée au démarrage des travaux préparatoires du jardin

Le Lycée Courbet de Belfort est dans une démarche de Développement durable par convention avec l’Education Nationale française. Le Lycée Lucien Quelet de Valdoie est un lycée agricole qui travaille uniquement en bio et il a reçu en formation de mars à décembre 2019 deux maraichers natifs de Tanghin-Dassouri qui sont d’anciens élèves du lycée de Bazoulé. Un volontaire du service civique, ancien élève du lycée Courbet a passé une partie de l’année 2019 à Ouagadougou et à Bazoulé.

Nous avons décidé d’annoncer le jour du lancement des travaux que nous souhaitions pouvoir qualifier le lycée de Bazoulé au terme du projet de jardin pédagogique de premier Eco lycée du Burkina Faso.

Qu’est-ce qu’un jardin agro écologique pédagogique ?

Depuis plus de cinq ans , le « Concept de Jardin Agro écologique Pédagogique » est promu par l’APAF Burkina, Association de promotion des arbres fertilitaires. C’est un paquet technologique qui intègre simultanément quatre composantes complémentaires en vue de réussir une production agricole (maraîchère et fruitière pour Bazoulé) rentable dans des conditions écologiquement acceptables (soutenables) et durables en vue de fournir des produits sains à la population.

Il s’agit de :

  • la promotion des pratiques agro écologiques
  • la production maraîchage en association avec certains arbres fruitiers/agrumes
  • l’implication et le renforcement des capacités des acteurs promoteurs du jardin des établissements scolaires ciblés (élèves et personnel enseignants, parents d’élèves, ouvriers embauchés)
  • l’appui-accompagnement des acteurs bénéficiaires par l’APAF

JE DONNE

ARTOUDé, Arts Tourisme et Développement en France et basé à Belfort, au 1 rue de Mulhouse, est une association Loi 1901 dont les missions de développement et d’actions culturelles sont de l’ordre de l’Intérêt général.

À ce titre, ARTOUDé peut recevoir des « dons ».

Le mécénat est défini comme une : « Entité qui apporte un soutien matériel, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général. » Arrêté du 6 janvier 1989 relatif à la terminologie économique et financière Une SARL, une Société d’économie mixte, une association assujettie à la TVA ou à titre individuel peuvent être mécènes.

LE « DON » PEUT ÊTRE DE DIFFÉRENTS ORDRES

  • Un mécénat financier : apport en numéraire,
  • Un mécénat en nature : voitures, camions, matériel divers…,
  • Un mécénat de compétence : personnel mis à disposition de l’entreprise pour leur compétence en logistique, en comptabilité, ….

LA DÉFISCALISATION DES « DONS »

Déduction de l’impôt de 60% des dépenses effectuées par les entreprises dans le cadre du mécénat dans la limite de 0,5% de son Chiffre d’Affaires. Il est possible de valoriser les contreparties qui ne doivent pas être supérieures à 25% des sommes perçues ou valorisées Les dons peuvent être adressés directement au siège de l’association ou être collectés par HELLO-ASSO en suivant les liens ci-dessous

Je donne pour soutenir les projets en cours :